En France comme à l’international, les chefs d’entreprise se tournent davantage vers les affaires publiques

Interel publie sa 2ème enquête sur le lobbying & les affaires publiques dans le monde

Paris, le 4 juin 2015 – Le cabinet de conseil international en affaires publiques Interel dévoile aujourd’hui les résultats de son enquête annuelle sur le lobbying et les affaires publiques dans le monde. Réalisée dans 50 pays auprès de cabinets de conseil en affaires publiques indépendants, l’édition 2015 de cette enquête montre que le secteur des affaires publiques est en pleine croissance et se professionnalise partout dans le monde, dans un contexte où les chefs d’entreprise – tous secteurs d’activité confondus – sont en demande de conseil stratégique pour faire face au risque politique.

Reconnaissance accrue des affaires publiques au sein des entreprises

Plus de 90% des personnes interrogées indiquent que les entreprises sont beaucoup plus préoccupées par le risque politique qui pèse sur leurs activités qu’elles ne l’étaient il y a cinq ans. Les chefs d’entreprise sont ainsi en première ligne pour la définition et la mise en œuvre de stratégies d’affaires publiques : dans plus de 60% des cas, les PDG travaillent directement avec les cabinets de conseil spécialisés. Ils prennent aussi souvent la décision de nommer un directeur chargé des affaires publiques au niveau mondial, qui est, dans 70% des cas, l’interlocuteur direct des consultants. Cela se vérifie particulièrement dans les secteurs d’activités les plus dynamiques en matière d’affaires publiques qui sont, en 2015, l’énergie (pour 75% des sondés), les nouvelles technologies (67%), la santé (58%) et l’industrie agroalimentaire (46%). 

Professionalisation et développement des cabinets de conseil spécialisés

95% des consultants sollicités s’attendent à ce que le marché du conseil en affaires publiques se développe au cours des 12 prochains mois. Les entreprises viennent vers eux principalement pour du conseil stratégique (41% des sondés considèrent qu’il s’agit de leur activité principale), de l’information et un suivi de l’actualité politique, la mise en œuvre d’un programme de contacts avec les parties prenantes ou encore du lobbying direct et des actions de plaidoyer.
 

Florence Maisel, Directrice Générale Associée commente :  “Nous constatons tous les jours que les chefs d’entreprise sont de plus en plus inquiets face aux risques politiques qui pourraient impacter leurs activités, en France comme à l’international. Notre conseil stratégique permanent et notre accompagnement en affaires publiques et lobbying ont pour objectif premier de préserver leur liberté d’entreprendre.”

Interel Survey Infographic

download

Author

Florence Maisel

Managing Partner, France

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *